ZIMBABWE

Le Zimbabwe, dépourvu d’un accès à la mer, partage ses 3 066 km de frontières avec la Zambie au nord-ouest, l’Afrique du Sud au Sud, le Botswana au sud-ouest et le Mozambique à l’est.

 

La plus grande partie du pays est formé par un plateau de moyenne altitude. Une grande partie du territoire est couverte de hauts plateaux rocailleux d’une altitude dépassant souvent 1000m. Une chaîne montagneuse s’étend entre les fleuves Zambève, et Limpopo-Save.

 

Il est le pays le plus boisé d’Afrique Australe (forêt tropicale constituée de liane et de fougères, et de forêts de pin) même si une très grande partie du territoire est composée de savanes. On y trouve deux sites incontournables : les chutes Victoria et le lac Kariba, on y trouve des baobabs, des jacarandas, bananiers, des flamboyants et des acacias.

 

Aux alentours du lac Kariba, où la faune vient se rafraîchir, les éléphants côtoient les hérons et les crocodiles du Matusadona National Park. Quant au plus grand des parcs du Zimbabwe, le Hwange National Park, il renferme nombre d’éléphants, on y rencontre aussi plus de cent espèces d’animaux et environ 400 espèces d’oiseaux.

Dans ces deux parcs comme ailleurs dans les parcs animaliers d’Afrique, c’est à la fin de la saison sèche que les animaux sont les plus visibles, lorsqu’ils se rassemblent autour des points d’eau.

 

Mélange de tradition coloniale et de folklore locale, la capitale, Harare, est une autre étape incontournable de la découverte du Zimbabwe, destination rêvée où l’histoire et la légende se confondent, des paysages naturels époustouflants comme le lac Kariba ou les chutes Victoria qui figurent, respectivement parmi les plus grands lacs et chutes d’eau au monde…

 

Amateurs de safari photo, à vous de découvrir ce petit bout de paradis où la démesure est reine !

 

 

 

 

Guide pour le Zimbabwe

Formalités : Un visa d’entrée est nécessaire pour les ressortissants français. Il peut être délivré soit à l’ambassade du Zimbabwe à Paris soit aux points d’entrées sur le territoire (aéroports d’Harare ou de Victoria Falls). Les enfants mineurs porteurs d’un passeport ordinaire individuel sont également soumis à l’obligation de visa, ceux figurant sur le passeport de leurs parents en sont dispensés.

Passeport doit être valide au moins 6 mois après la date du retour. Il est recommandé que le passeport dispose d’au moins deux pages vierges.

Santé :  Être à jours dans les vaccins. Vaccins contre la fièvre typhoïde et hépatites virales A et b recommandées.

Décalage horaire : Le Zimbabwe est à GMT+ 2. Le décalage avec la France est donc faible : l’heure est la même en été et le Zimbabwe est en avance d’une heure en hiver.

Téléphone : Indicatif téléphonique : +263

Monnaie : La monnaie est le Dollar du Zimbabwe (ZWD) : 1 ZWD = 0.0025 €

Population : La population s’élève à 14.55 millions de personnes en 2016.

Religion : Les principales religions sont le christianisme (87%), l’animisme (4%) et l’islam (1%). Les personnes sans religions représentent environ 8% de la population.

Langues : Les principales langues sont l’anglais, le shona et le ndébélé.

Eau / Électricité : Le standard est 220 volts. En revanche, il n’y a pas vraiment de standard pour les prises. Le voyageur peut aussi bien trouver une prise triangulaire à 3 grosses fiches rondes, une prise carrée à 3 fiches rectangulaires ou une prise ” française ” à deux fiches fines. Il convient donc de posséder deux adaptateurs ou un adaptateur universel acceptant l’ensemble de ces prises. Ceux-ci sont vendus dans tous les centres touristiques et dans les supermarchés à 2 USD.
Dans les campements de brousse, l’électricité est souvent fournie par un groupe électrogène ou par des panneaux solaires. Il est fréquent que l’électricité ne soit disponible qu’une partie de la journée (le matin et en soirée par exemple). L’ampérage y est faible. Certaines structures ne disposent pas d’électricité et ont recours à la lampe à pétrole ou à la bougie. C’est le lot de nombreux Zimbabwéens, en particulier ceux qui habitent encore de simples cases en brousse.
Enfin, en camping et dans les réserves, la petite lampe torche ou la lampe frontale constitue la seule source de lumière, en dehors des étoiles et du feu de camp, pensez-y !
Le Zimbabwe utilise le système métrique des poids et mesures.
Eau : il est fortement conseiller de boire de l’eau minérale en bouteille et d’éviter de boire l’eau du robinet.

Climat : Il n’y a pas vraiment de saison pour visiter le Zimbabwe. Tout dépend en fait de ses centres d’intérêt. Chaque saison offre des spectacles sauvages différents. En revanche, toutes les régions ne sont pas visitables toute l’année. Le Nord-Est par exemple est difficilement accessible pendant la saison des pluies, et la région des Mana Pools ferme autour de décembre car les routes sont impraticables. En ce qui concerne le tourisme culturel et les principaux sites touristiques, toutes les saisons sont satisfaisantes.

Le climat zimbabwéen figure parmi les plus agréables des pays de l’Afrique australe. Deux grandes saisons rythment l’année au Zimbabwe : l’été, de novembre à avril, avec la période des pluies à partir de novembre (les pluies sont intenses mais de courte durée) et l’hiver, de mai à juillet. La période sèche dure d’août à octobre.

05 46 27 98 29

contact@safari-afrique.com

AFRIKA PEARL SAFARI ADVENTURE